The Incredibles

Une fois de plus, la western edition de chafouin.com zêta délivre une exclusivité franco-ivoirienne et même mondiale qui déridera moult personnes attristées par l’actualité ou bien tout simplement gothiques.

Nouvelle réalisation des studios Pixar, déjà responsables des sybillins Toy Story et Finding Nemo, The Incredibles est une tentative désesperée de contrer les récents succès de la concurrence sioniste, à savoir Shruk 2 et autre Shark Tale, qui se sont chafouinement imposées en nouvelles références du film d’animation grâce à une habile combinaison de blitz de blagues trisomiques et d’apologie subversive du nazisme.

Manifestement incompétent et sous l’emprise du crack, le scénariste a imaginé l’histoire étrangement illogique d’une famille de super-héros socialistes brusquement mis au chomage par le gouvernement suite aux trop nombreux procès pour dommages et intérêts résultant de leurs interventions plus ou moins réussies. Autant dire que le mix chelou entre naturalisme prolétaire à la Zola et super-hero movie ne fait pas d’étincelles, principalement en raison de l’absence de Ben Affleck et de Tom Cruise, jamais inutiles dans ce genre de film mystique.

Néanmoins, tout part tout de même littéralement en couille lorsqu’un bad guy local menacant, spoiler ahead, la survie de l’humanité (occidentale) grâce à l’assistance ingénieuse de robots géants machiavéliques et surpuissants (tout simplement du jamais vu à ce niveau là) , contraint notre famille Incroyable à reprendre du service.

Désormais emblème de tout un peuple obèse par la faute de l’oisiveté (mère de tous les vices), notre working class family va trouver le moyen de se transcender, God bless America oblige, pour faire face au terroriste probablement islamiste, ce dernier trait étant une extrapolation plus ou moins hallucinatoire de chafouin.com.

Conscients du fait que nos confrères encensent The Incredibles (et, disons-le, à peu près toute les niaiseries made in Pixar), nous restons cependant fidèles aux valeurs et principes fondateurs de la vénérable institution qu’est chafouin.com, phare d’intégrité journalistique dans un monde tristement corrompu. Manquant des ingrédients quintessentiels de tout film qui se respecte (zombies, bonnasses, moines Shaolin), The Incredibles est un bien piètre essai d’amateurs inévitablement voué à un échec amplement mérité.

par petit tarsier chafouin

Top React (10) Nov 8, 2004 9:24

Don't steal templates. Or logos. Seriously man, don't.