Collateral

Tom Cruise, plus classe dans Collateral que Giorgo Armani portant un de ses propres costards, est dans ce flm l’incarnation même de la beaugossitude à l’état pur. Cheveux blancs coiffés à la perfection, costume gris sans cravate sobre mais néanmoins élégant, attaché-case trimballé avec une nonchalance maitrisée à merveille, petite barbe de trois jours savamment négligée, et, icing on the cake, petite lueur chafouinement OUF dans les yeux, il joue un tueur à gage montant dans un taxi en affirmant au chauffeur être un agent immobilier voulant "rendre visite à 5 clients dans une ronde de nuit, avec $500 bonus à la clé s’il lui permet d’attraper son vol au petit matin à LAX". Agent immobilier my ass, comme Jamie "Slow Jamz’" FoxXx s’en rend compte bien vite lorsque le premier client en question fracasse le pare-brise de son taxi au moyen d’une chute du cinquième étage millimètrée, une balle de 15 centimètres de diamètre (minimum) aérant son cerveau. S’ensuit une magnifique heure et demie de film à travers L.A plongée dans la nuit, alternant séquences mélancoliques et scènes d’action rappelant que Michael Mann n’a pas réalisé Heat pour rien, yo. Comment The Bourne Supremacy fait plus d’entrées (US) que ce chef-d’oeuvre est un mystère insondable, tel un petit pied de nez narquois à des millions d’années d’évolution. Pied de nez suivi d’un coup d’Alien vs Predator dans les cojoñes, four more years of dubya-style.

par petit tarsier chafouin

Top React (2) Sep 4, 2004 22:31

Don't steal templates. Or logos. Seriously man, don't.